Qui sommes-nous ?

ECOBIOSE c’est :
  • Un comité scientifique régional (Nouvelle-Aquitaine)

  • Un comité multidisciplinaire (écologie, économie, sciences humaines, etc.) regroupant plus de 100 scientifiques

  • Un rapport sur les rôles de la biodiversité dans l’économie et la culture en Nouvelle-Aquitaine

Une volonté de la Région Nouvelle-Aquitaine

Consciente de l’enjeu majeur du XXIe siècle que représente l’érosion du patrimoine naturel et des services qu’il fournit aux sociétés humaines, la Région Nouvelle-Aquitaine fait de la préservation de la biodiversité une priorité politique. Ainsi, ECOBIOSE est né en 2017 du souhait de la Région Nouvelle-Aquitaine de dresser les enjeux territoriaux des services soutenus par la biodiversité et d’identifier les leviers de décisions pour les politiques publiques régionales à venir.

Tout comme ACCLIMATERRA est une déclinaison régionale du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat), ECOBIOSE est une déclinaison régionale de l’IPBES (Plateforme Intergouvernementale Scientifique et Politique sur la Biodiversité et les Services Ecosystémiques).

Un comité scientifique multidisciplinaire

ECOBIOSE dont la responsabilité a été confiée à Vincent Bretagnolle, directeur de recherche au Centre d’Etudes Biologiques de Chizé (CNRS), a une gouvernance volontairement multidisciplinaire. Le comité regroupe ainsi plus de 100 spécialistes des disciplines de l’écologie, de l’économie, des sciences humaines et sociales ou de la gestion des territoires.

Un rapport

ECOBIOSE a pour mission de :

Réaliser un état des lieux des connaissances scientifiques sur les interrelations entre état de la biodiversité, fonctionnement des écosystèmes et provision de services économiques et socio-culturels sur le territoire néo-aquitain.

Crédits : Franck Boucher, ISVV

Ce rapport d’évaluation est basé sur une revue de la littérature scientifique réalisée par les scientifiques régionaux. Ces derniers sont invités à évaluer une partie des travaux selon leur domaine d’expertise ou de spécialisation vers les socio-écosystèmes agricoles, viticoles, forestiers, côtiers, aquatiques ou urbains de Nouvelle-Aquitaine.

Pour les chapitres « plaines agricoles », « vignes et vin » et « forêt & filière bois », plus de 500 publications scientifiques produites sur le territoire néo-aquitain ont été recueillies puis évaluées par les scientifiques.