Home Ecologie Quels sont les principaux gaz à effet de serre ?

Quels sont les principaux gaz à effet de serre ?

par ecobiose
gaz effet serre

Comme leur nom l’indique, les gaz à effet de serre (GES) contribuent à l’effet de serre. Si la plupart d’entre eux sont naturellement présents dans l’atmosphère, on observe ces dernières années une forte concentration de ces gaz, causant ainsi le réchauffement climatique. Zoom sur les principaux gaz à effet de serre et leurs sources.

La vapeur d’eau (H2O) 

La vapeur d’eau est le gaz à effet de serre le plus répandu sur la planète. Elle est à 60% responsable de l’effet de serre naturel. La vapeur d’eau se crée essentiellement par l’évaporation de l’eau présente sur la surface de la Terre (océans, lacs, rivières…). Sa durée de vie dans l’atmosphère n’est que de quelques jours.

La concentration de vapeur d’eau dans l’atmosphère augmente à mesure que les températures sont élevées. Il est important de noter que les activités humaines, comme la construction de réservoirs et centrales électriques ou l’irrigation, n’influent pas de manière significative sur la teneur moyenne de vapeur d’eau dans l’atmosphère, contrairement aux autres GES.

Le dioxyde de carbone(CO2)

Avec la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone (CO2)est le principal gaz « naturel » qui est directement lié à l’effet de serre. Il est composé de carbone et d’oxygène, et reste dans l’atmosphère une centaine d’années. Inodore et incolore, cette substance est vitale car elle contribue à réguler la température de la planète. Les émissions de CO2 à l’état naturel  se font à travers la respiration des hommes, des végétaux et des animaux, les éruptions volcaniques, la biomasse en décomposition, ou encore les incendies naturelles de forêts.

Les nombreuses activités humaines depuis la révolution industrielle ont considérablement augmenté sa quantité dans l’air, causant ainsi un surplus, mais ont également influé sur sa qualité. Cela résulte principalement de la combustion des énergies fossiles comme le gaz, le pétrole ou encore le charbon qui sont utilisés pour le transport ou le chauffage, ainsi que de certains procédés industriels comme la fabrication de ciment.

Le méthane(CH4)

Le méthane est un GES dont les sources sont à la fois naturelles et liées aux activités humaines. Elle a une durée de vie d’environ 12 ans. La présence naturelle du méthane dans l’atmosphère est principalement générée par la décomposition des végétaux dans les milieux humides comme les marais ou les marécages.

L’homme est également responsable des émissions de méthane. En première position des sources d’origine humaine de ce gaz figurent les élevages de ruminants (bovins, moutons, chèvres,…). Ces animaux relâchent le méthane à travers leur digestion qui est basée sur la fermentation entérique, mais également du fumier utilisé en milieu agricole. La culture du riz, car en zone humide, génère également du méthane. Autre source de ce gaz à effet de serre : l’extraction, la distribution et la consommation de gaz ou de charbon. Enfin, les déchets ménagers, de par leur décomposition au moment de leur traitement, sont en partie à l’origine d’émission de méthane dans l’atmosphère.

Le protoxyde d’azote (N2O)

Plus connu sous le nom de « gaz hilarant », le protoxyde d’azote représente environ 16% des émissions de GES. Selon un rapport de l’Organisation Météorologique Mondiale de 2017, ses émissions sont d’origine naturelle à 60%, et anthropique à 40%. A l’échelle humaine, l’agriculture est la première source émettrice de ce gaz à effet de serre. Cela provient notamment des sols agricoles fertilisés, des effluents d’élevage (fumiers, lisiers…), ainsi que de l’écoulement et du lessivage d’engrais.

La combustion d’énergies fossiles et les procédés industriels (production d’acide nitrique et d’acide adipique) sont également responsables d’émission de protoxyde d’azote, au même titre que la combustion de biomasse. Il est à noter que ce gaz à effet de serre reste en moyenne 120 ans dans l’atmosphère.

L’ozone (O3)

Variante de l’oxygène, l’ozone fait partie des principaux gaz à effet de serre. Elle est naturellement présente dans l’atmosphère et sert de bouclier contre les rayons ultraviolets qui sont particulièrement agressifs et nuisibles à la vie sur Terre.

Les chlorofluorocarbures (CFC)

Les CFC sont des composés synthétiques d’origine industrielle. Ces types de gaz à effet de serre se retrouvent notamment dans les bombes aérosols, les systèmes de climatisation d’air, ou encore les solvants. Ils sont également produits dans de la fabrication et/ou l’utilisation de mousse isolante,  d’aluminium.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire