Home Construction écologique Les types d’isolation pour la maison passive

Les types d’isolation pour la maison passive

par ecobiose
facade et isolation

Les constructeurs immobiliers rivalisent pour proposer des concepts innovants et ingénieux pour optimiser les performances énergétiques des nouvelles constructions. Après la maison BBC, c’est au tour de la maison passive de se trouver au cœur des tendances immobilières. Ce type de logement promet un niveau de confort haut de gamme tout en permettant de profiter d’une économie d’énergie grâce à un niveau d’isolation parfaitement maîtrisé. Quels sont donc les différents types d’isolation d’une maison passive ? Les essentiels que vous devez connaître sur ce sujet dans cet article. 

 Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Il s’agit d’un logement moins énergivore qu’une maison conventionnelle, capable de produire de l’énergie plus qu’il n’en consomme. La maison passive profite d’une bonne isolation et d’une bonne ventilation. Elle utilise essentiellement l’énergie solaire pour permettre aux occupants de profiter d’une température constante tout au long de l’année. La maison passive hérite d’une architecture spécifique, plutôt compacte, et d’une orientation parfaitement étudiée, afin d’emmagasiner la chaleur du soleil. La maison passive entre dans le cadre d’un projet de développement durable.

Les différents types d’isolants pour les maisons passives

La laine minérale

La laine minérale, dont la laine de roche est issue de la fusion du basalte et de la roche volcanique. Elle est commercialisée sous forme de panneaux, de rouleaux ou de flocons et son utilisation permet de profiter d’une isolation maison passive thermique et acoustique parfaite, du sol au plafond. Elle est disponible en large spectre et elle a l’avantage d’être bon marché avec une bonne performance thermique et phonique.

Le chanvre

De plus en plus de constructeurs de maisons passives commencent à s’intéresser au chanvre. Cette plante est de plus en plus cultivée en Europe. Elle très efficace pour absorber le CO2. Il est surtout utilisé pour isoler les combles perdus. Avec sa propriété imputrescible, il résiste parfaitement à tout type d’attaques d’insectes. Sa conductivité thermique varie entre 0,040 et 0,048 W/(m.K). Disponible sous forme de rouleau, il s’installe facilement sous les rampants de la toiture ou sur le plancher pour réduire les pertes d’énergie.

La laine de coton

Ce type d’isolant se démarque par son extraordinaire performance énergétique et sa légèreté. Il a été conçu avec des fibres de coton, parfois issues des chutes de l’industrie du textile. La laine de mouton est un parfait isolant thermique et acoustique. Elle est commercialisée sous forme de rouleau pour faciliter son installation. 

La laine de mouton

Il s’agit d’un isolant 100 % écologique. Elle présente de nombreux avantages indispensables au bon fonctionnement d’une maison passive. Elle dispose d’une grande capacité d’absorption de l’humidité. La laine de coton a une conductivité thermique entre 0,035 et 0,042 W/(m.K). Elle est surtout parfaite pour l’isolation des combles, mais également du mur et du plancher.

La laine en fibre

Ce type d’isolant permet de créer une atmosphère plus saine au sein de la maison, puisqu’il s’agit d’un matériau 100 % naturel. La laine en fibre de bois est issue du recyclage des déchets de bois. Il est disponible sous différents formats : panneaux semi-rigides ou rigides ou en vrac. La laine de bois permet d’isoler le plancher et les murs. 

La ouate de cellulose

Elle est issue de la transformation des papiers recyclés comme les journaux recyclés et de papier d’imprimerie. Elle est commercialisée en vrac pour l’isolation du sol et sous forme de panneau pour l’isolation des murs. Cependant, elle ne supporte pas le tassement et l’humidité.

Le Lin

L’isolent en lin est disponible sous forme de panneau rigide ou en rouleaux. Cette plante textile a été utilisée depuis l’Antiquité pour fabriquer des tissus en guise d’isolant thermique pour les habitations.   Le lin a une conductivité thermique de plus de 0,046 W/(m.K).

Le liège

L’isolant en liège est issu de la transformation de l’écorce de chêne-liège. Le liège est déjà présent dans certains éléments de décoration, et il constitue également un excellent matériau d’isolation pour les murs et le plancher. L’isolant en liège est souvent commercialisé sous forme de panneaux ou de granulés, pour une installation plus facile et plus rapide. Les isolants en liège ont une conductivité thermique de 0,038 à 0,043 W (m.k).

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire