L’équipe Ecobiose s’étoffe !

Dernière ligne droite pour le comité scientifique Ecobiose dont l’objectif est de produire son rapport synthétique avant l’été 2019. Pour mener à bien cette mission, le chercheur et porteur du projet Vincent Bretagnolle, s’est entouré de deux nouvelles recrues.

Depuis le mois de janvier 2019, c’est Théo Rouhette qui a pris les rênes du secrétariat et de la coordination scientifique d’Ecobiose. Après des études sur la conservation de la biodiversité à l’Université McGill au Canada et sur les services écosystémiques à l’Université d’Edimbourg en Ecosse, il a travaillé sur le rapport mondial « dégradation et restauration des terres » à l’IPBES (plate-forme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques).

Début mars, c’est Olympe Delmas qui intègre l’équipe. Après des études de recherche en écologie des zones humides continentales et littorales à l’Université d’Angers, elle s’est formée au journalisme et à la communication scientifiques à l’Université Paris-Diderot. Elle a, par la suite, été journaliste pour les magazines du groupe Science & Vie. C’est elle qui rédigera la version synthétisée du rapport et qui veillera à la diffusion des actualités d’Ecobiose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *