ECOBIOSE à la séance plénière Régionale NéoTerra (transition environnementale & climatique)

« Il faut développer des solutions conjointes pour faire face aux changements climatiques et à l’érosion de la biodiversité » s’est exprimé Vincent Bretagnolle en introduction de la séance plénière « NéoTerra » qui se tient aujourd’hui au sein de l’hémicycle régional de Nouvelle-Aquitaine.

L’objectif de cette plénière ? Accélérer et accompagner l’effort de transition en termes énergétique, écologique et agricole et élaborer des actions concrètes opérationnelles à court terme via un document cadre. Les élus régionaux sont aujourd’hui invités à débattre autour de cette feuille de route baptisée NéoTerra.

A cette occasion et pour poser le contexte de la plénière, Hervé Le Treut a donné les principales conclusions d’ACCLIMATERRA et exposé les perspectives internationales et nationales liées au climat puis Vincent Bretagnolle a présenté les premières conclusions d’ECOBIOSE et a proposé des pistes de solutions pour la préservation de la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine.

Globalement, « la biodiversité apparait comme une alliée de l’économie de la région Nouvelle-Aquitaine. Pourtant elle est en déclin, en particulier dans les systèmes de production » a constaté le coordinateur scientifique principal d’ECOBIOSE. Il a ensuite donné des exemples de leviers d’action pour transformer et gouverner des socio-écosystèmes plus résilients (la résilience est la capacité d’un système vivant à conserver un état d’équilibre dynamique et à retrouver les structures et les fonctions de son état de référence après une perturbation).  Le chercheur a notamment évoqué la nécessité de créer de nouvelles solidarités entre acteurs du territoire : entre citoyens, entreprises, politiques mais aussi entre agriculteurs, sylviculteurs et viticulteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *